Acheter des partitions transcrites pour des instruments n'ayant pas de répertoire étendu

Les objectifs de Piano&Co

Une collection de duos avec piano pour les musiciens amateurs

De nos jours, beaucoup de jeunes apprennent à jouer d’un instrument – piano, flûte, violon, violoncelle…  et certains parviennent à un niveau très satisfaisant. Cependant, bien peu continuent à jouer après la fin de leurs études. Dans le meilleur des cas, ils ont appris à aimer la musique, mais ils passent à côté de l’occasion de pratiquer toute leur vie un langage aussi riche.
Pour éviter ces abandons précoces, une solution s’impose : la musique d’ensemble. Pour s’en convaincre, il suffit de voir avec quel enthousiasme des chanteurs amateurs persévèrent dans la pratique de la musique chorale. Mais qu’en est-il dans le domaine de la musique instrumentale ?

Le cas des pianistes est particulier : leur répertoire est immense, et il semble qu’ils puissent continuer à jouer seuls indéfiniment. Ce n’est pourtant pas le cas : la plupart abandonnent de bonne heure – probablement faute de l’émulation qu’apporte la musique d’ensemble.

Une première solution à ce problème, c’est de participer à un orchestre d’amateurs. C’est une bonne idée pour ceux qui jouent d’un instrument à cordes – avec cette réserve que l’orchestre fait appel à de nombreux violonistes (qui ne courent pas les rues parmi les amateurs), et à peu d’instruments à vents (deux flûtes seulement, pour une pléthore de flûtistes). Quant au piano, l’instrument sans doute le plus étudié, il n’y a pratiquement jamais sa place…

Une deuxième solution, c’est la musique de chambre. De la sonate en duo au sextuor, avec ou sans piano, le répertoire est très vaste, et les œuvres sont en général de grande qualité (la solution la plus simple, c’est évidemment le duo, qui demande peu d’organisation). Mais ces œuvres sont souvent d’une exécution difficile – et certains instruments restent absents des duos (comme l’alto) ou limités à certaines époques (comme la flûte avec le baroque). Et en définitive, le nombre d’amateurs pratiquant la musique de chambre reste assez limité.

D’où cette proposition de « piano & co » : une collection de duos avec piano, constituée de transcriptions d’œuvres classiques des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles. Ces transcriptions sont écrites pour de bons amateurs, avec un niveau de difficulté raisonnable pour chacun, et aucun des deux ne restant subordonné à l’autre sur le plan expressif.

Les œuvres transcrites :

~
pour le baroque, des sonates en trio, des pièces d’orgue, ou des arias de cantates, d’oratorios, d’opéras – de Corelli, Bach et Haendel…

~
pour le répertoire classique et romantique, des œuvres de musique de chambre pour cordes ou vents (sans piano), des arias ou des lieder - de Haydn, Mozart, Beethoven, Schubert, Schumann, Mendelssohn, Brahms, Dvorak…


Les formations envisagées en priorité :

~
le duo à deux pianos, qui pose évidemment des problèmes d’organisation, mais qui offre les plus grandes possibilités en matière de quantité, de variété et de qualité.

~
Le duo piano et flûte (les deux instruments les plus courants chez les amateurs), des pièces qui peuvent être jouées aussi avec violon ou hautbois.

~
A noter que cette collection, visant à permettre aux amateurs de persévérer dans la pratique musicale, peut aussi aider les jeunes à persévérer dans leurs études, en équilibrant les gammes et les arpèges… On peut penser aussi à l’occasion ainsi offerte d’apprendre à déchiffrer – la capacité de déchiffrer étant l’une des conditions de la persévérance future.


D’autres transcriptions destinées aux musiciens professionnels

Ces transcriptions ont vocation à être exécutées en concert ; elles ont nécessité des remaniements instrumentaux parfois considérables. Elles concernent quelques œuvres majeures du répertoire de musique de chambre (ou accessoirement orchestral) des XVIIIème et XIXème siècles avec des incursions dans celui du XXème siècle.
Il s’agira ici en majorité de partitions originellement écrites pour quatuor, quintette ou sextuor à cordes, transcrites pour enrichir le répertoire assez mince de concert à deux pianos, ou à l’inverse conçues à l’origine pour piano et adaptées par nos soins pour quatuor ou quintette à cordes (ou éventuellement pour orchestre).

Recherche de partitions

A paraître

J.S.Bach : 24 arias en quatuors ; 6 préludes et fugues pour orgue - Mozart : 6 quintettes ; 6 quatuors Sérénade pour cordes en mi majeur de Dvorak

Inscription à la newsletter